Filtre-pop : qu’est-ce que c’est et pourquoi vous en avez besoin ?

Le filtre anti-pop. C’est quoi et à quoi sert cet accessoire ? D’abord, il faut savoir que c’est un outil indispensable pour enregistrer une personne faisant un commentaire, ou un enregistrement audio. En général, un microphone est placé sur un pied, et l’interlocuteur devant, produit ce qu’on appelle : des plosives, c’est-à-dire, les « P » produits  quand on est proche du micro fusionné de souffle et des sons souvent désagréables pour certaines personnes.

L’anti-pop : Comprendre ses fonctionnalités

L’installation d’un filtre anti-pop est tout simple, et  n’a rien de compliqué .D’abord, le filtre agit comme une passoire qui atténue les bruits. Il suffit de placer l’écran de forme rond, avec un petit tissu synthétique souvent équipé d’un système d’attache, et qui se fixe sur le pied du micro ,ou sur une autre partie proche du micro, comme le bord de votre  bureau, si votre micro est placé à coté de votre écran. En fait, tout endroit possible pour autant que le filtre soit placé devant le microphone, sur la fiche de connexion de votre micro, et uniquement si c’est une fiche de type XLR. L’avantage de ce système, c’est que, si vous bougez votre micro, l’anti-pop suivra, et restera toujours bien placé. Quand vous enregistrez, gardez toujours la même distance avec l’anti-pop (environ 10 cm) .De cette manière, votre niveau restera homogène. En plaçant votre texte derrière, ou à côté du micro, vous devez faire attention de ne pas faire de bruit en tenant votre page. Le mieux, c’est d’avoir un support ou un lutrin.

Les plus d’un anti-pop intégré

Utiliser un anti-pop, présente deux avantages bien distincts. Lesquels ? Vous donnez tout de suite, un aspect professionnel à vos enregistrements audio, car il permet d’éliminer les pops, du moins  les atténuer. Et le second est indirect, car vous allez protéger votre micro contre les projections de salives qui pourraient à la longue, le détérioré.

Quelques techniques à retenir

La sensibilité du micro dépend de la personne qui parle devant, mais surtout de la prononciation de cette consonne « P ». Les professionnels savent très bien maitriser une technique même en l’absence d’anti-pop .Cette technique consiste à se décaler légèrement de l’axe du micro, surtout en prononçant les consonnes explosives. Donc, pour cela, visez à ce que les airs propulsés  passent à côté de la membrane. Evidemment, le mieux c’est d’utiliser un anti-pop. Mais si vous avez quand même des pops qui persistent, malgré votre anti-pop, ce qui peut arriver, alors il suffit d’appliquer cette astuce.

Si votre anti-pop est endommagé, ou que vous avez oublié d’en apporter lors de votre voyage. Inutile de paniquez. Certaines astuces pourraient vous être utiles, même si vous n’êtes pas un expert du bricolage. Pour cela, vous pouvez commencer dès maintenant  à confectionner votre propre anti-pop fait maison, en bricolant un cercle en bois, et coupé les extrémités d’un bas,  pour se servir d’un filtre anti-pop qui fera sans doute  l’affaire.

A lire aussi : Pourquoi je me sens plus en sécurité avec ma dashcam ?